16 décembre 2017

 
 
 
 
 
Accueil
 
Organismes
Liens
 
Questionnaire
Documents - Ressources
Signets
FAQ
 
Contacts
 
Résolution finale de la 4ème Conférence Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par maubert   
31-03-2006
Résolution finale adoptée le 26 février par la 4ème Conférence d'assemblage.
Les délégations des travailleurs de l'énergie des représentants des 32 nations se sont réunis à Athènes le 24 février, 25e, et 26e pour débattre sur le thème du "développement dans les activités sociales comme un droit des travailleurs de l'énergie des entreprises en Europe et dans le monde. "


Toutes les entreprises et organisations de mener à bien des activités sociales pour les travailleurs de l'énergie ont eu récemment des expériences diversifiées, ayant toutes un élément en commun: les employeurs (publics et privés) afin de réduire nos espaces de participation, en vue de rationaliser le rôle et sociaux potentiels avec deux Caractéristiques: d'une part, le but de maîtriser les coûts, et d'autre part la non fin pour obtenir une réorganisation des activités sociales et aussi de la situation juridique et le syndicat.

Ils dénoncent la mondialisation économique ultra-libérale qui peut être exprimé à travers les questions suivantes:


Suppression de postes;
Régression des garanties collectives;
Négligence des services publics;
Augmentation des inégalités entre pays industriels et pays en développement dans l'accès à l'énergie;
Monopolisation des ressources énergétiques de plus en plus restreint de groupes multinationaux actionnaires;
Absence de contrôle sur la production et la distribution d'énergie dans plusieurs pays;
Ouverture incontrôlée des marchés de l'énergie afin de réduire universel / produits essentiels à la simple marchandise;
Régression des moyens destinés à l'énergie travailleurs;


Ensemble, ils affirment la légitimité des activités sociales comme:


Un outil essentiel de la vie sociale liée entre les travailleurs de l'énergie des entreprises;
Un outil permettant à tous ces travailleurs de devenir de véritables citoyens dans leurs entreprises un dans la société civile;
Un facteur d'émancipation et de développement individuel et collectif;
Un lieu d'expression de la solidarité;


Il est essentiel d'informer et de sensibiliser l'opinion publique à partir de ceux qui sont très proches de nous: les travailleurs de nos entreprises. Il est nécessaire d'impliquer les forces politiques et les représentants de notre pays afin qu'ils puissent faire plus d'efforts vers ce que nous considérons comme un message de paix.

En Europe et dans le monde, ils sont opposés à des décisions visant à s'opposer à ce qui les rend les travailleurs entrent en concurrence, et à réduire les acquisitions sociales.

Ils affirment que le pouvoir excessif du marché et la déréglementation sont source d'insécurité:


Dans la protection de l'environnement;
Dans le contrôle de l'énergie et de l'indépendance aux pays et peuples;
Dans la santé et la sécurité des travailleurs de l'énergie;


Dans ce contexte de la mondialisation sans contrôle, ils s'engagent à développer la Limite entre les travailleurs de l'énergie à un niveau européen et mondial, de manière à créer plus de solidarité autour des actions sociales. Ils affirment qu'ils veulent agir ensemble dans le but de favoriser les échanges, tout en respectant les différences de cultures fin.


Les délégations lutter ensemble contre les injustices et les discriminations dont les militants, en vue de promouvoir la justice sociale, sont les victimes. Ils soutiennent mutuellement une action combinée de la protection des droits sociaux acquis et dans la conquête de nouveaux droits pour les travailleurs.


Le présent délégations conviennent que l'unité et la lutte pour le bien-être et la dignité des travailleurs dans les entreprises de l'énergie contribuent à la compréhension entre les peuples et à la portée de la paix dans le monde.


Seul un échange de l'information mèneront à l'élaboration de la puissance et les possibilités des travailleurs, (voire d'autres pays), afin de gérer au mieux les activités sociales. Agir ensemble des moyens pour nous compte tenu de l'expérience mutuelle, le partage des difficultés et des réussites, directeur de l'organisation de la vie sociale dans les instituts de nouveaux modèles, offrant de nouvelles possibilités pour les travailleurs de toutes les entreprises de l'énergie, contribuant à la de plus en plus nécessaire l'intégration permettant de faire face Les défis de la mondialisation.


Agir ensemble n'est donc pas seulement une opportunité, mais aussi une nécessité pour protéger et garantir les travailleurs.


L'Assemblée vote à l'unanimité de soutenir la motion proposée par la délégation serbe de ne pas vendre les actifs mis de côté pour des activités sociales.


Nous nous proposons de constituer un observatoire sur les activités sociales gérées par le Groupe de contact et organisée par ARCA (Italie) le soin de recueillir les données, les informations et les enquêtes relatives à l'international Institutions mener à bien des activités sociales.


Selon la proposition du Groupe de contact, nous sommes d'accord sur son élargissement à la Russie une Algérie.


Après avoir pesé la candidature de la FOSC (Algérie) pour l'organisation de la cinquième Conférence sur les activités sociales, l'assemblée approuve.


  Athènes, le 26 février
Dernière mise à jour : ( 06-05-2006 )
 
 





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
 
    Advertisement