19 novembre 2018

 
 
 
 
 
Accueil
 
Organismes
Liens
 
Questionnaire
Documents - Ressources
Signets
FAQ
 
Contacts
 
Entretien avec Luigina Libretti, vice-président de l'ENEL Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
ARCA
Écrit par Administrator   
13-02-2006
La vice-presidente d'ARCA, Mss LIBRETTI Luigina, les réponses à la rédaction des questions au sujet de la 4e Conférence internationale.
1 .ARCA ENEL, en collaboration avec ses organisations homologues en France et en Grèce, est actuellement l'organisation de la 4e conférence internationale des activités sociales pour les travailleurs de l'industrie énergétique. Quelles sont les exigences et les objectifs concernés?
Ce qu'il faut, c'est d'acquérir une meilleure connaissance de notre monde et de répondre aux demandes et aux problèmes posés par la mondialisation et surtout la privatisation des entreprises dans ce secteur.

Si le marché est mondialisé, l'action sociale doit être à la hauteur des problèmes que ce marché est en train de s'ouvrir, en devenant à son tour mondialisée.

C'est pour cette raison que nous sommes en train d'élaborer une comparaison autour de 3 thèmes principaux:

Pourquoi et comment est la transformation des sociétés d'énergie en réduisant les activités sociales?
Légitimer les activités sociales
Agir ensemble
Quant à nous, nous présentons le thème "Agir ensemble", c'est-à-dire, de déterminer les possibilités, certaines solutions possibles, les objectifs communs et les possibilités d'écoulement de nos actions.

2) Afin de mettre cette leçon en même temps vouliez-vous comparez-vous avec les expériences des différents secteurs? Pourquoi, et de quoi as-tu sortir de celle-ci?

Nous avons eu l'impression que "Agir ensemble" suppose la réflexion plus attentive sur ce que nous étions et ce que nous avons mise en évolution pour une meilleure compréhension de notre potentiel, de notre façon d'utiliser l'histoire et l'expérience pour faire face à de nouveaux défis. En particulier, nous voulions nous comparer avec un secteur, le «tiers secteur», qui, même avec ses caractéristiques particulières, nous faisons partie: le monde de l'économie sociale unie, le service volontaire et de la coopération, mais aussi de la mutualité Et le développement durable.

3) Quelle contribution peuvent apporter le "troisième secteur" apporter à une association comme la vôtre?

Nous devons répondre à l'exigence de mettre en commun notre capital social? Sens des valeurs et du savoir? Sur 3 niveaux:

1er niveau: pour répondre à la demande de plusieurs de nos membres qui demandent à faire leur potentiel disponible sous forme de service volontaire;
2ème niveau: de voir que l'Association a des réunions constructives avec les organisations, les institutions, et non des sociétés de négoce en direct la mode, bien sûr, mais aussi et surtout par l'intermédiaire d'organisations afin de déterminer, avec la contribution de tous, de nouveaux Formes législatives, qui aboutirait à une modification de l'article 11 de la Workers? Statut vers l'associationnisme, de l'enseignement professionnel et de service volontaire.
3ème niveau: intégrer activement à l'Association dans un réseau international qui savent comment repérer les questions d'urgence et d'intervenir à la fois européen et globalisé.
Ces 3 niveaux ne sont pas séparés les uns des autres, mais sont unis par un patrimoine commun et des objectifs communs.

4) Vous avez souvent fait référence aux femmes et à leurs conditions.

Il est important de garder un ½il sur les couches les plus faibles de la population: là-bas, où les institutions sont indifférents, nous devons agir avec vigueur afin de trouver des solutions alternatives.

5) Que voulez-vous dire par de nouveaux défis?

En interne, les associations et les comités des ½uvres qui, comme nous, prendre en charge les activités sociales, doit faire un bond en termes de qualité et de réaliser que le système d'aide sociale en Italie est passé d'un concept de l'assistance à l'un des conjoints Venture entre l'Etat? Non-trading company - acteurs sociaux. Nous jouons pleinement part à cette nouvelle action sociale, et nous avons beaucoup à dire.

Il ya 2 objectifs qui sont prioritaires:

Intégrer le droit à des activités sociales au sein des conventions collectives
Faisant partie intégrante de l'entreprise? De la responsabilité sociale.
6) Elle se trouve à un défi complexe.

C'est un défi que nous ne pouvons pas et ne devrait pas relever seul. Même le syndicat doit bien comprendre que la défense et le développement de rechange en temps (pas) les organisations et les activités sociales, ce qui signifie le traitement de bien-être et la maladie, est un enjeu stratégique, tant en ce qui concerne le travailleur? S de qualité De la vie comme à l'égard de donner une illustration de la responsabilité sociale d'une entreprise qui a un véritable fondement social et qui ne doit pas être simplement un choix de la façade.

Il ya beaucoup de travail à faire, mais il isn? T insurmontable. Dans notre pays, il existe une solide expérience dans les questions sociales datant des années 60, même de la part des entreprises: aujourd'hui l'économie italienne est à l'origine des entreprises à faire des choix différents, et c'est aux travailleurs de souligner l'importance des activités sociales, Qui, aujourd'hui plus que jamais, répondre à leurs besoins par le rétablissement de certains services et de confirmer leur importance.
Dernière mise à jour : ( 13-08-2008 )
 
 





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
 
    Advertisement